Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

029 Filières pour devenir pilote de ligne…

Article précédent…

Article suivant…

 

 

 

 

029 Filières pour devenir pilote de ligne…

 

 

     Il existe plusieurs filières possibles pour devenir pilote de ligne (ATPL)...

 

     La première est de se présenter au concours d'entrée pour l'ENAC. Il faut avoir 18 ans un Bac en poche et une formation scientifique post Bac en plus (prépa, maths et/ou physique bienvenue ou encore un diplôme d'ingénieur en poche sera très apprécié).

 

     La seconde filière est moins "royale" mais tout aussi utilisée, c'est la voie qui passe par la case instructeur (FI) en aéroclub ou en centre de formation aéro, agréé. Beaucoup de pilotes de ma génération sont passés par cette voie d'autodidacte car les places pour l'ENAC sont rares avec coûts élevés si non boursier (2 ans d'études). Passer par cette voie FI de la "formation des autres pilotes" permet, non seulement de gagner sa vie mais surtout de gonfler rapidement son carnet de vol pour atteindre les 1500h fatidiques comme minima à l'examen en vol du pilote de ligne (la fameuse license "verte" de l'ATPL).

 

     La troisième qui est non moins importante ni oubliée que les autres, est la voie militaire. Vous postulez pour l'école de l'Armée de l'Air et quelques années plus tard, vous pourrez en sortir avec votre ATPL en poche. Celui-ci ser a obtenu par équivalence - variable suivant votre formation/ qualifications et temps passé en service sous les drapeaux.

 

     Une quatrième voie est la formation dite par les "cadets de l'air". Dans les périodes de pénurie de pilotes, mais "pas que"..., ce sont les compagnies d'aviation elles-mêmes qui forment leurs pilotes de A à Z. La plus connue et prestigieuse "école" est celle d'Air France, bien évidemment. C'est donc une autre possibilité de formation intéressante. Beaucoup de compagnies aériennes étrangères possèdent d'ailleurs leur propre école "cadets de l'air". Se renseigner auprès d'elles...

 

     Une cinquième voie, qui était beaucoup utilisée à mon époque (années 70-90), "autrefois", consiste à effectuer sa formation aux USA ou un autre pays étranger mais surtout beaucoup "moins cher" que chez nous au niveau prix des HdV. Puis, après expérience réussie dans votre domaine, revenir en métropole en faisant valider votre licence US (ou étrangère) avec les qualifications et HdV effectuées. Cette validation "étrangère" peut encore se faire mais ne s'obtient pas aussi facilement, il faut donc bien se renseigner avant de s'engager ainsi sur cette voie "par l'étranger"

 

 

Voilà en gros, les quelques possibilités pour effectuer une formation de pilote de ligne. Le métier est attirant certes, mais il a aussi de nombreuses contraintes pas toujours conciliables aisément avec une vie de famille tranquille. Sans parler que si vous travaillez sur du "long-courrier", régulièrement, vous êtes sousmis au "Jet-lag", le fameux décalage horaire. Il y a aussi les "mises en place". Vous êtes coincé à l'hôtel dans un pays étranger 2, 3 ou 4 jours suivant la ligne ou la compagnie...en attendant un re-départ/ changement d'équipage sur votre vol "retour". Physiquement, ce sont quand même des inconvénients majeurs, éprouvant et usant du métier, même si vous gagnez bien votre vie ! Il faut vraiment aimer cette vie de voyages permanents pour se lancer sur "la ligne" et s'y adapter au mieux.

 

NB : Dans le métier de pilote, on distingue plusieurs cétégories de travail...

 

- Le "travail aérien", avec de nombreuses possibilités, comme : essais en vol, traitement agricole, EVASAN, transport privé (VIP), Instruction en club ou école de formation, service des douanes, protection civile, services techniques divers (IGN, INGG...) ou forestier, photographie, etc...

 

Pour le vol en ligne (au sein d'une compagnie)...:

- Le vol sur court-courrier - moins de 3h de vol (D =  moins de 2000 kms)

- Le vol sur moyen-courier - de 3 à 6h de vol (D = entre 2000 et 5000 kms).

- Le vol sur long-courrier, à plus de 6h de vol (D de plus de 5000 kms)

 

Les différentes étapes qui permettent d'accéder à la licence ATPL...

 

- Pilote privé (PPL).

- Pilote professionnel (CPL).

- Qualification B puis bi-moteur

- Qualification de vol aux instruments (IFR - ou IRME si multi-moteurs)

- Qualification "travail en équipage" (MCC).

- Qualification de classe ou "Type Rating" (avion sur lequel vous allez voler).

ATPL théorique et Pratique avec le minimum de 1500h de vol.

- La Qualification d'instructeur est accessible à toutes ces catégories désormais mais demande un niveau de "bon professionnel" avec une visite médicale dans un CEMPN, un minima d'HdV (400). Voir le chapitre consacré à cette formation particulière.

 

 

Qu’on se le dise …et bon vol !

 

 

Retour catégorie Le Coin du Pilote...

 

 



19/07/2023
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 219 autres membres