Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

459 Notion d'imperméabilité des tissus/ vêtements...

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

459 Notion d'imperméabilité des tissus/ vêtements...

 

 

     Si vous êtes un adepte de la rando comme moi, eh bien on s'intéresse fatalement à nos vêtements et chercher à savoir en particulier que ces derniers soient bien imperméables...!

Mais là, on se heurte trop souvent à un manque total d'indication sur nos Kaways et autres vestes de randos.

 

Alors qu'en est-il exactement, comment peut-on savoir si ces vêtements sont bien étanches à la pluie, et avec quel "indice technique" possible...?

 

Deux types de tests existent et peuvent être effectués par les fabricants.

 

     Le premier est le test de la "colonne d'eau"...

 

     On pose sur un morceau du tissu à tester un tube que l'on rempli d'eau (en fait on y met une "pression" équivalente à une "hauteur" d'eau). Et on s'arrête lorsque l'eau commencera à pénétrer à travers le tissu. Cela nous donne une "hauteur d'eau" en millimètre que l'on traduit par des "Schembers" (du nom de l'inventeur de cette méthode). Un tissu sera déclaré imperméable s'il résiste à plus de 1500 Schembers (Sch) - très imperméable s'il résiste à 10.000 Sch et parfaitement imperméable s'il atteint les 20.000 Sch. Note perso en passant... Allégation totalement imprécise et "commerciale" bien sûr...! C'est comme les "oeufs frais", en somme : il faut qu'ils soient "extra super très bien frais" pour qu'ils soient vraiment "frais" quoi.../...sinon, les "frais tout court" ont déjà 3 semaines, grosso-modo...

 

     Deuxième type de test, celui de la douche...

 

     En effet le premier test de la colonne d'eau ne suffit pas à garantir une étanchéité parfaite du vêtement. A côté du tissus lui-même, il y a forcément des coutures puis des ouvertures/ fermetures, recouvrements de laies, boutons-pressions, zip, etc..., il est donc nécessaire de tester ces parties "assemblées et/ou ouvrantes pouvant fermer". Ce second test de la douche sert à cela en particulier.

Ce test est effectué et mesuré en jetant une certaine quantité d'eau de "pluie" (comme une douche) de 50L à 200L d'eau/ par m²/ par heure. Et on regarde sa perméabilité globale.

 

Une veste qui résiste à 20.000 Sch au test Colonne d'eau et à 200L/m²/H au test douche, sera qualifiée d'excellente au niveau protection (pluie fine ou forte, brouillard dense, neige, froid, etc...). C'est le genre de veste que l'on trouve en haut de gamme pour des vêtements de type "expéditions" (genre Aigle, Simonds, CimAlp, Décathlon, etc...)... Là on va trouver un tas d’appellation et bien souvent, toutes plus commerciales que techniques. Cela se ressent sur le prix de toutes façons ! A se rappeler.

 

Il faut se souvenir aussi qu'un "vêtement en mouvement" pourrait devenir perméable assez rapidement alors qu'il ne le sera pas en "statique"(ou ne l'est pas catégorié ainsi) . Il ne faut donc pas lésiner à prendre un peu meilleur d'un point de vue qualité, dans la gamme proposée. Et ce qui est vrai en matière d'imperméabilité pour nos vêtements le sera aussi pour les autres matériels de camping/ expéditions (tentes, hamacs, biminis, tauds, abris divers, etc...). Ne pas hésiter non plus à interroger des personnes expérimentées sur ces matériels.

 

 

Qu’on se le dise …et "bonne rando sous la pluie"...

 

 



06/01/2023
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres