Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

510 Utilisation de TOR, un navigateur transparent...

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

510 Utilisation de TOR, un navigateur transparent...

 

 

     Avec le flicage administrato-politic, permanent et omniprésent, c'est devenu un choix bien utile pour surfer sur le Net, presque indispensable désormais. C'est complètement délirant mais chaque mois qui passe, on subit un peu plus de dictat... Alors désormais bon nombre d'internautes utilisent ce navigateur TOR (The Onion Router) qui lui, est spécialement conçu pour nous rendre invisible donc intraçable sur cette toile d'araignée mondiale de la connaissance, qu'est le NET ! Avec TOR, il n'y a pas de suivi possible, pas d'utilisation des données personnelles, pas de surveillance ni censure. Chacun devient invisible et transparent. J'aime beaucoup l'image qui est donnée par leur communauté... Elle illustre bien le WEB...: 10% de visible et 90% dans le noir...des profondeurs...

 

Dark Net1Rec.jpg

 

     Il faut savoir que la partie de l'iceberg (du Net) offrerte à nos yeux, représente moins de 10% de tout ce qui est engrangé sur le NET au niveau mondial (soit 15 milliards de "visibles" sur environs 285 millions de pages en 2023). Des instituts étatiques comme les armées, la recherche scientifique (toutes disciplines), le monde diplomatique (ou bien d'autres...évidemment), les industriels et leurs brevets entreposent leurs données uniquement sur le DarkNet. Ce qui fait au final que les moteurs de recherche comme Google ou tous les autres, idem, ne montrent que la partie "visitable" du Net. Le reste, tout le reste n'est accessible que par adressage direct et crytptée. Donc leurs données n'apparaissent jamais sur nos écrans dans les résultats publiques comme Google ou tout autre moteur de recherche.

C'est çà le DeepNet ou DarkNet, la partie encore plus profonde du WEB, in-vi-si-ble...! Sauf pour ceux qui en possédent l'adresse précise et la clé de décryptage. Tor est donc capable de travailler dans tous ces étages, y stocker ses données et tout cela, sans être "vu".

 

TOR et sa mission, suivant ses concepteurs :

Faire progresser les droits de la personne et les libertés en créant et en déployant des technologies gratuites d’anonymat et de protection de la vie privée et des données personnelles, à code source ouvert. Nous soutenons aussi leur disponibilité et leur utilisation sans restriction en les faisant mieux connaître des scientifiques et du public.

 

 

     Alors comment cela fonctionne t-il...?

 

     Eh bien ce navigateur TOR qui empêche le traçage de notre navigation, utilise tout simplement le principe de fonctionnement des logs de "Peer to Peer" (Comme EMule). Ce sont les logs d'échange qui mettent directement en liaison les ordinateurs des copinautes entre eux par des serveurs sécurisés. Cela se fait via l'intermédiaire de serveurs basés bien souvent hors CEE (car pas d'accord d'échanges d'infos) afin de noyer le suivi d'une adresse IP dans le réseau mondial des connexions Internet. Idem pour TOR qui a été créé à l'origine par la Navy américaine pour protéger leurs données. Il est passé gratuitement ensuite dans le domaine public (comme Linux !) par la communauté mondiale des chercheurs/ "développeurs (les hackers) du monde libre".

 

     En tout premier...

 

Il faut télécharger ce navigateur TOR. Il est construit sur l'architecture du célèbre Mozilla FireFox ESR modifié. Il comporte des commandes spécifiques TOR qui permettent de crypter vos requêtes avant de les envoyer. Son moteur de recherche, intégré par défaut, est DuckDuckGo. Pour ceux qui utilisent ces deux outils, pas de surprise, TOR fonctionne de la même manière dans ses menus et paramétrage que Mozilla. Il existe un modèle particulier pour Chrome si c'est votre navigateur fétiche...

Voici un lien pour aller le télécharger.. .c’est par ici.... mais il existe également des versions pour les autres OS comme Linux, Mac ou Androïd sur Smartphones...

 

     Ensuite il faut installer TOR*, puis le lancer.

 

Toute sa documentation est décrite en anglais mais son utilisation reste très simple. Clic sur "connect". Une fois démarré, des liens et connexions vont se lancer automatiquement sur le Net pour vous mettre en contact avec le réseau mondial de ses serveurs et internautes qui utilisent ses services. Son réseau va vous brancher sur 3 serveurs différents sérialisés, c-à-d montés à la queue-leu-leu de façon aléatoire et s'interchangent sans cesse, par conséquent pas de pistage possible ! Le "chemin" suivi dans le réseau emprunté étant plus complexe qu'un circuit classique et normal à votre FAI, cela ralentira le trafic par un temps de latence plus long, c'est certain. Mais d'un autre côté et c'est ce que l'on recherche avec TOR, cela nous assure aussi une totale transparence et invisibilité sur notre navigation, donc pas de flicage possible ! C'est le but recherché afin de se battre contre cette plaie de la surveillance à outrance, venant de nos gouvernants. Et j'insiste bien sur un dernier aspect, en utilisant TOR, ce n'est pas pour autant que nous sommes des pirates ou des malfrats de la toile ! Non, en utilisant ce navigateur anonyme nous protégeons nos LIBERTÉS tout simplement, et on en a grand besoin, de plus en plus, assurément.

 

*TOR : A l'installation, le log créé deux fichiers Tor Browser sur votre bureau. Le premier est le logo de Tor, un "disque violet" pour le lancer et le second "un dossier classique" de Win. Il ne faut surtout pas effacer ou perdre ce second file car c'est lui qui contient les scripts nécessaires au bon lancement et fonctionnement de Tor. A se rappeller.

 

NB : Voir en complément le Trucs&Astuces 521.

Une astuce de plus pour tromper d'avantage encore une tentative de flicage, c'est de paramétrer votre navigation en langue anglaise si vous êtes à l'aise avec ce langage british (à faire au début du lancement du navigateur - le log le propose d'ailleurs). Là, de cette manière, vous biaisez encore un peu plus une éventuelle tentative de suivi de votre activité qui est cryptée en plus sur les 3 étages de connexion supplémentaires avant d'arriver au site sollicité par votre requête. Vous devenez donc triplement protégé.

 

Concernant l'historique de votre navigation, TOR l'effacera automatiquement à la fermeture du navigateur. Il ne restera donc aucune trace de votre session. Ce qui n'est pas le cas de tous les autres navigateurs classiques comme IE, Edge, Mozilla, Chrome, Safari, etc... et ceci : si on ne le fait pas expressément ainsi dans leur paramétrage.

 

PS : Dans le même ordre d'idée que TOR, il existe un système d'exploitation minuscule et autonome venant  du monde libre qui fonctionne en toute indépendance à partir d'une simple clé USB, c'est TAILS. On peut le découvrir ici... https://tails.net/index.fr.html

 

 

Qu’on se le dise …et bonne navigation dans le monde des invisibles...!

 

 



10/07/2023
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres